Les Danses Lunatiques

Quatre soli et un duo

À L’INITIATIVE DE : ALICE BOIVIN / INTERPRÈTE : KENJI TAKAGI / COLLABORATRICE ARTISTIQUE SUR LES SOLI : ESTHER MEUNIER CORFDYR

Les Danses lunatiques se déplient en un tryptique de soli, duo et une couverture. Elles tissent et détissent les nuits, poursuivant la danse des noces du sommeil et de l’insomnie. Imprégnées du cycle poétique Insomnie de Marina Tsvétaïeva, ces danses chantent sous la lune. Elles se tapissent, surgissent du sommeil, gardeur de nuit. 

Danses de chevet, écrites à la main et en studio, elles empruntent à la cinétographie Laban. En contrepoint des soli, le duo ouvre une fractale dans la nuit.

Une couverture, infinie, se tricote comme autant de nuits rapiécées, de tailles différentes et devient  un véritable partenaire scénique. Ces laines trouvées au fond des armoires des familles,  ami.e.s, voisin.e.s  gonflent, enflent, soufflent, débordent la mer du sommeil. 

En accompagnement du projet, des ateliers d’attrape rêves et cauchemars sont proposés. Les danses des siècles derniers sont réveillées un temps de leur profond sommeil de papier. A partir des partitions cinétographiques les participant.e.s viennent fêter le réveil de ces danses puis nous les bordons, jusqu’à ce qu’elles s’endorment.

Dossier de création et liens vidéos disponibles à la demande à l’adresse : compagnievrac@gmail.com

Remerciements chaleureux à.au.x Peter Kowald Ort, L’association L’Ar(t)icoche, Quartz-scène nationale de Brest pour le prêt de studio, jardins, landes, tables de la maison de ma grand-mère, Hélène Boivin, Guiomar Campos, Kenji Takagi, Cristiana Morganti, Marc Le Page, Christine Le Bihan Amboise, Polina Stretslova, Laure Desplan et Enzo Pauchet pour leurs soutiens et discussions fertiles.